CEF « TROIS SAINTS »

Trois-saints.jpg

Le CEF « Trois Saints » contribue au bon fonctionnement :

  • de l’appareil locomoteur

  • du système nerveux

Au niveau cellulaire-informationnel, le CEF « Trois Saints » aide l'organisme confronté à divers troubles et maladies :

  • traumatismes crâniaux-cérébraux

  • troubles neurovégétatifs

  • troubles métaboliques

  • maladies génétiques du système nerveux (dont l’atrophie musculaire spinale, la dystrophie musculaire, la myasthénie…) 

  • maladies périnatales ou intra-utérines du système nerveux

  • maladies de la colonne vertébrale

  • troubles chroniques de la circulation cérébrale

  • crises d’hypertension

  • attaques ischémiques transitoires

  • névroses, dépressions, stress

  • troubles post-traumatiques

  • endommagement des racines nerveuses

  • névralgies

  • neuropathies

  • maladies du système musculo-squelettique

 

Sur le plan psycho-émotionnel, le CEF « Trois Saints » :

  • aide à la perception adéquate du monde et de sa place dans le monde 

  • stimule le désir d’apprendre et l’ouverture intellectuelle 

  • favorise le courage et la force spirituelle

Le CEF « Trois Saints » diffuse l’information de l’eau prélevée dans la source des Trois Saints (Basile le Grand, Grégoire le Théologien et Jean Chrysostome), qui jaillit non loin du monastère Toplovski (Crimée, Russie).